La crise de la cinquantaine m’est tombée dessus et j’ai eu besoin d’accompagner ce temps.
Ecrire et enluminer quotidiennement ma vie intime de femme durant cette année métamorphique.
Sans savoir ce qu’elle raconterai, aller jusqu’au bout du ravin, pour renaître à nouveau